Accessibilité - Ajouter aux favoris - Contact  
Accueil
Plan
Histoire et Patrimoine
Galerie Photos
Le patrimoine bâti
Associations
Entreprises/commerces
Agglomération de Nevers
Contact

 

MAIRIE DE COULANGES-LES-NEVERS
Avenue du 8 Mai 1945 - 58660 COULANGES-LES-NEVERS
Tél. : 03 86 93 01 00

 

> Histoire et Patrimoine

ORIGINE :

Coulanges est issue du latin COLONICA qui a évolué en COLONIA (colonie) à l’époque mérovingienne. Diverses découvertes (silex) faites au 19ème siècle laissent présager de l’occupation du site dès l’ère préhistorique.

Le passé historique avec la présence de forges se rappelle périodiquement à notre souvenir avec l’effondrement en 2010, rue des Bruyères, d’anciens caverons servant à l’époque à la recherche du minerai de fer. Ces recherches ont été abandonnées vers 1850.

Les batiments d'une ancienne forge subsistent : Forgeneuve inscrite à l’inventaire des monuments historiques.,Celle de  Pont Saint Ours, appelée moulin Barreau ayant été transformée en moulin à grains.

Le territoire est traversé par 4 cours d’eau : La Nièvre, le ruisseau de la Pique, le Meulot et l’Eperon.
Si certains étangs ont été comblés dans le passé, d’autres subsistent. On relève également la présence de zones humides et de mares. On retrouve d’ailleurs dans la commune des noms en rapport avec l’eau : rue des Sources, du vieux puits, les Saules, les Vernes.

Les cours d’eau expliquent d’ailleurs la présence d’anciens moulins ou leurs vestiges datant des 12ème et 13ème siècles.
Un ancien moulin à vent est également recensé sur la commune.

Ces différents moulins servaient la meunerie, de foulon, au broyage d’écorce et de moulin à blanc de faïence pour  Alphonse LÉTANG notamment (Manufacture de l’ECCE HOMO). Il est à noter que de la terre servant aux faïenciers de NEVERS était extraite aux Chaumottes. La reproduction d’anciens blasons à feuilles de vigne prouve que cette culture était présente à Coulanges. Saint Vincent était d’ailleurs honoré et la fête des vendanges a perduré jusqu’au milieu du 20ème siècle.(voir programme en galerie photos)

L’agriculture, l’élevage, le maraîchage occupaient une partie non négligeable de main d’œuvre. Dans les années 1960, les champs et les prés disparaissent peu à peu pour faire place aux lotissements.

La population s’accroit, passant de 1586 habitants au recensement de 1962 à 3116 en 1975 et 3788 habitants au recensement de 1982 (voir histogrammes). Depuis le recensement de 1990, elle se stabilise actuellement légèrement au dessus de 3500 habitants.


 

Source : Insee, recensements de la population

 

En 2006, la population municipale s'élevait à 3 528 habitants. Elle est passée à 3 489 habitants en 2011.