Accessibilité - Ajouter aux favoris - Contact  
Accueil
Associations
Entreprises/commerces
Agglomération de Nevers
Contact

 

MAIRIE DE COULANGES-LES-NEVERS
Avenue du 8 Mai 1945 - 58660 COULANGES-LES-NEVERS
Tél. : 03 86 93 01 00

 

> Les Incroyables Comestibles

 

 


La genèse :


Le projet des « Incroyables Comestibles » (Incredible Edible en anglais) est né en 2008 à Todmorden, une petite ville du Nord de l’Angleterre.

Cette ancienne cité industrielle se vidait à l’époque de ses habitants depuis la fermeture de ses usines, entrainant une hausse du chômage, de l’insécurité et du repli sur soi, ainsi que la fermeture de nombreux commerces et services… (un peu comme dans la Nièvre…)

Un jour, deux mères de famille, Mary Clear et Pam Warhust, décidèrent d’installer devant chez elles des bacs de plantes potagères et de mettre leur production à la disposition de tous, ceci pour remettre au goût du jour la vieillissante notion de partage et recréer à leur petit niveau un semblant de lien social.

Pillés aussi sec ? Pas du tout ; en revanche, les voisins leur piquèrent l’idée et les bacs de légumes firent des petits dans toute la petite ville. Tant et si bien qu’au bout de 2-3 ans, pratiquement toute la ville s’y est mise (plus de la moitié des habitants mais également les institutions locales, telles que la mairie, la police, les pompiers…).

L’envie de consommer locale a refait surface et les agriculteurs et éleveurs locaux se sont mis à écouler leurs productions majoritairement en circuit court.

En 2011, la ville était pratiquement auto-suffisante alimentairement et des liens sociaux forts se sont tissés dans la population locale.

L’exemple de cette petite ville a fait école non seulement dans la perfide albion (grâce aussi à la visite de personnalités britanniques de premier plan comme le prince Charles) mais également sur tout le vieux continent.

 


Quid de la France ?


Et bien notre pays n’est pas en reste. Loin de là même...

De nombreuses villes françaises, petites (Colroy la Roche en Alsace, Neufchâteau dans les Vosges, St Jean de Valérisque dans les Cévennes…), moyennes (Blois en Touraine, Châteauroux dans le Berry, Albi qui ambitionne de devenir auto-suffisante en 2020) ou plus grandes (Rennes, Nantes, Bordeaux…) ont rejoint la dynamique.

 


Quel est l’objectif du projet ?


Si l’objectif final de l’association des Incroyables Comestibles est de transformer les villes en potagers gratuits, le projet a pour ambition de remettre au goût du jour les valeurs de partage, de solidarité, d’échange ou bien encore de rencontre ; mais aussi de réapprendre à chacun à manger local et aux enfants à connaitre les aliments qu’ils retrouvent dans leur assiette.

 


Comment fonctionne le projet ?


Rien de plus simple !

On installe ses premières plantations dans un endroit accessible aux passants et qui nous appartient (bacs à légume devant chez soi sur son pas-de-porte, devant sa clôture ou sur le rebord d’une fenêtre…) et on met des affichettes invitant au partage.

Après, il n’y a plus qu’à faire connaissance avec les voisins ou passants qui viennent cueillir quelques fruits ou légumes.

Aussi, pour ceux qui le souhaitent, vous pouvez signaler votre action sur le site internet d’Incroyables Comestibles France - www.incredible-edible.info et/ou vous rapprocher de l’adjoint à l’Urbanisme, à l’Habitat et à l’Environnement de Coulanges les Nevers (via le site internet de la ville ou lors d’un passage en mairie).

 


Quid de la municipalité ?


La Ville de Coulanges les Nevers a décidé d’initier ce mouvement en faisant la promotion de cette démarche simple, gratuite et solidaire.

Aussi, vous avez peut-être pu constater que deux premiers bacs à légumes ont été implantés devant les écoles des Saules et Malraux. D’autres suivront un peu partout sur la commune.

La volonté de la municipalité n’est évidemment pas de nourrir gratis toute une ville. Mais plutôt d’inciter la population Coulangeoise à plus se rencontrer, à mieux se connaitre au travers d’échange de légumes et de paroles.

Aussi, si nous pouvons inciter les Coulangeois à consommer plus « local », tant mieux.

Les maraichers ou primeurs locaux n’ont donc rien à craindre du mouvement. Au contraire…

 


Et les écoles ?

 

Les potagers des deux écoles (Les Saules et Malraux), ainsi que celui de la halte-garderie « Pas à Pas » vont être remis au goût du jour pour que les petits Coulangeois puissent participer à l’aventure.

Ainsi, un programme pédagogique autour de la culture de fruits et de légumes sera au programme cette année.